LIVRAISON OFFERTE A PARTIR DE 50 € D'ACHAT AVEC LE CODE FS50

SOS enfants

Pourquoi soutenir une

association ?

Je voulais créer ma société, mais tout en apportant une dimension supplémentaire à mon activité.
Mes enfants étant partis en mission humanitaire au Cambodge et au Népal, ma fille a émis un souhait : aider un jour des enfants handicapés à la maison de l'espoir : ("Home of Hope") en leur apportant du matériel, à savoir un fauteuil roulant.
De là est née l'idée de soutenir financièrement une association pour les enfants, par le biais de ma société, et d'y faire participer également les clients qui le souhaitent grâce à l'arrondi en ligne.
J'ai donc choisi une association dotée d'une éthique financière irréprochable et d'un projet précis à soutenir.
Mon choix s'est porté sur SOS enfants qui a la devise "d'aider sans assister", et pour projet l'aide à la scolarisation des enfants Pygmées.
Je voulais créer ma société, mais tout en apportant une dimension supplémentaire à mon activité.
Ma-sacoche-mon-ideal-enfants-pygmees-bayeli-cameroun

Pourquoi ce choix : "scolarisation des enfants pygmées" ?

En commercialisant des sacoches et housses pour ordinateur portables, je pense notamment aux étudiants qui vont en cours avec leur ordinateur.

Malheureusement, de nombreux enfants dans le monde sont loin de disposer d'un ordinateur, l'accès à l'école leur étant tout simplement difficile, voir impossible.

C'est donc naturellement que nous avons eu l'envie de soutenir les enfants Pygmées qui sont marginalisés. En effet, les Pygmées n'ont pas de reconnaissance légale et sont rejetés par la population Bantoue qui les entoure. Ils n'ont aucun droit aux yeux de la loi, n'ont pas le droit non plus à une identité, et ne peuvent donc prendre part à la vie sociale et politique.

Ils se savent Camerounais, et aimeraient être reconnus comme citoyens à part entière. L'instruction et l'apprentissage de la langue française sont alors primordiaux pour les aider à connaître leurs droits et les défendre.

Afin de préserver les ressources déclinantes de leur forêt, qui est leur milieu naturel, l'éducation leur permet d'apprendre à maîtriser ces méthodes de sauvegarde.

 

ma-sacoche-mon-ideal-enfants-pygmees-bayeli-cameroun-douche

 

Pourquoi leur faut-il absolument aller à l'école ?

 La minorité Pygmée Bagyeli se trouve chassée de la forêt, son habitat naturel à cause de la déforestation intense (commerce de bois précieux). Ceci la contraint à aller vers une société qu’elle connaît peu et qui ne la valorise pas ou très mal.

FONDAF (association locale) et SOS Enfants veulent accompagner ce peuple Bagyeli dans sa sédentarisation, dans la reconnaissance de ses droits et la conservation de sa culture.
La survie de cette communauté dépend alors de la scolarisation des jeunes générations de Pygmées Bagyeli.

Mais comment scolariser une population semi-nomade alors que leurs parents ne sont pas en mesure d’assurer l’encadrement et le suivi nécessaire afin de s’intégrer dans un mode de vie différent du leur.

 

Comment s'organise la scolarité ?

Il a donc été décidé de réunir ces enfants au sein d’un internat, au Foyer Notre-Dame de la Forêt, pour les habituer aux contraintes d'un mode de vie sédentaire (horaires, responsabilités communautaires et sociales, etc.).

Pour une transition en douceur, les deux années de maternelle se déroulent au Foyer lui-même.

Ce sont les anciens élèves Pygmées qui éduquent les enfants dans leur langue d’origine.

Ils vont d'abord apprendre le français selon la méthode ORA (Observer-Réfléchir-Agir) pour intégrer ensuite le système éducatif national. Une fois en primaire, ils seront mêlés aux autres jeunes de la région.

Pendant toute la durée de leur séjour au Foyer, les enfants sont formés aux règles élémentaires d’hygiène et bénéficient d’une alimentation équilibrée.

Les parents Bagyeli ont conscience de cette importance et ont cette volonté d’envoyer leurs enfants à l’école. Malheureusement ils ne disposent pas de moyens financiers car, pour subvenir à leurs besoins, les Pygmées vivent de la chasse et la pêche et n'ont pas d'autres revenus.

C'est pourquoi SOS Enfants propose de scolariser leurs enfants afin de leur procurer ces moyens, et de leur permettre de voir se profiler un avenir dans le respect de leurs traditions ancestrales et de leur culture. Ils vont ainsi mêler leur environnement familier et les connaissances d'un monde moderne.

Les enfants retournent voir leurs familles dans leur campement à chaque vacances. Beaucoup d'heures de marche en vue...

 

Devenir partenaire de ce projet 

Budget nécessaire à la scolarisation des 120 enfants Pygmées :

  • Frais de scolarité : 13€ x 120 = 1560 €

  • Uniformes (2) : 14€ x 120 = 1680 €

  • Kits d'apprentissage préscolaire méthode ORA : 10€ x50 = 500 €

  • Fournitures scolaires : 9€ x 120 = 1080€

  • Sous-vêtements (5) : 5€ x 120 = 480€

  • Sac à dos (1) : 5€ x 120 = 600 €

Scolarisation de 120 enfants, budget total : 6500 €

Je vous tiendrai régulièrement informés sur mon blog de la vie quotidienne de ces enfants grâce à l'interlocuteur local du Fondaf, mais également des dons versés à l'association.

Vous pouvez également participer en faisant un don par le bouton suivant (l'intégralité sera reversé à l'association).

Et si le budget est bouclé, il y a plein d'autres projets à soutenir chez SOS Enfants.

Merci pour eux.

Jules, Elise et Valérie.