L’Eau, Défi du XXIème Siècle

 

eau

 

L'eau a toujours eu une valeur mythique et a généré des symboles forts. Cette valeur a beaucoup évolué au cours des siècles : elle était présente dans la mythologie, les religions l'ont cultivée, les croyances païennes lont alimentée.

Aujourd'hui, l'eau est toujours porteuse de nombreux symboliques.

 

Elle crée la sève, apaise la soif, compose nos corps, modélise lhorizon.

Sources, rivières, lacs, suintements superficiels ou profonds tout comme

Nuages, pluie, neiges, givre, glaces, brumes qui leur donnent naissance Composent au gré des saisons, les paysages et les humeurs de nos latitudes.

Agriculteurs, industriels, commerçants, habitants des villes et des campagnes, Vivent avec l'eau des épousailles éternelles.

 

 

 

 

 

Dans cet article nous allons faire un point sur leau et sa gestion qui se révèle extrêmement précieuse.

Il a pour but de présenter les problématiques de leau de manière générale et synthétique, afin de vous permettre la mise en perspective des dimensions économiques, politiques et sociales du problème de laccès à leau.

 

En effet leau rappelons-le, est un caractère immuable à la vie sur terre.

De toutes les ressources renouvelables de la planète, l'eau douce est celle dont le manque serait le plus terrifiant pour lhumanité.

 

LEau est une ressource fragile et limitée / Quelques chiffres :

Aujourdhui il y a 1 424 192 640 km3 deau sur Terre, 97.5 % de cette eau est salée, le 2,5% deau douce restant étant répartit entre leau gelée au niveau des pôles, les lacs ainsi que dans le sol.

Mais il faut savoir que leau est aussi répartie entre les pays.

Et souvent de manière inégale. Certains pays sont des "puissances de l'eau" comme les qualifient les Nations Unies. Tandis que d'autres sont en manque chronique d'eau et connaissent dimportantes périodes de sécheresse.

 

Une dizaine de pays seulement, se partagent les 2/3 de la ressource en eau !

Un rapport des Nations Unies a établi que 9 pays : le Brésil, la Colombie, la Russie, l'Inde, le Canada, les Etat-Unis, l'Indonésie, le Congo et la Chine se partagent 60 % du débit annuel mondial de leau.

Leau représente ainsi une priorité pour tous, mais cest également un défi davenir car son utilisation est variée et primordiale :

Aujourd'hui 70% de l'eau que l'on utilise est acheminée pour notre agriculture. 22% est destiné aux industries. 8% aux particuliers.

 

 

 

 

 

 

Entre 1940 et 1990, la population mondiale a plus que doublé, passant de 2,3 à 5,3 milliards d'être humains.
Dans le même temps, la consommation d'eau par habitant, passant de 400 à 800 m3 par an, a elle aussi doublé.
Cela veut dire quen lespace de 50 ans et dû à lindustrialisation nous avons quadruplé notre consommation deau.
De telles augmentations seront dans l'avenir probablement impossible à soutenir.
Nos réserves en eau ne vont pas augmenter proportionnellement. Aujourdhui plus d'un milliard d'hommes n'ont pas accès à l'eau en quantité suffisante.
Il y a 2.5 milliards de personnes qui nont pas accès aux services dassainissement et en 2050 ce chiffre s’élèvera à 5 milliards.
Il est légitime de penser que ces chiffres pourraient augmenter dans un futur proche. Nous serons amenés à être entre 9 et 10 milliards dhabitants en 2050.
Les industries et lagriculture doivent donc augmenter leur régime de production pour assurer les besoins alimentaires de tout le monde.
Certains pays d'Afrique et d'Asie Mineure manquent déjà d'eau, en quantité et en qualité.
Dun point de vu sanitaire leau représente également un enjeu.
3 600 000 personnes meurent chaque année à cause dune eau insalubre.
Cette dernière peut être porteuse de maladie et infecter son hôte.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ONU prévoit qu'en 2025, 1,8 milliards d'êtres humains vivront dans des pays affectés par une pénurie totale deau, et environ 5 milliards dans des régions où il sera difficile de répondre à tous les besoins en eau douce.

 

Plus de 40% de la population mondiale vit dans des bassins fluviaux transfrontaliers, ce qui impose de partager la ressource entre pays voisins.

Cette situation peut être génératrice de situations conflictuelles locales ou internationales. Il existe des enjeux stratégiques énormes derrière cette ressource.

 

Laccès à leau potable et les crises migratoires qui finiront par en découler sont des priorités pour lesquelles il faut se donner les moyens de trouver des solutions.

La rareté et l'emploi, parfois inconsidérés, de l'eau douce compromettent de plus en plus gravement la possibilité d'un développement écologiquement rationnel et durable.

 

QUIZZ

1. Savez vous combien de litres deau demande une paire de chaussure en cuir lors de son processus de production ?

> 8 000 L

> 150 L

> 2 500 L

 

2. Daprès vous, pour produire 1kg de viande, nous avons besoin de :

> 300 à 700 L deau

> 13 000 à 15 000 L deau

> 1 000 à 2 500 L deau

 

3. Combien de pays se partagent 60% du débit annuel mondial de leau ?

> 24

> 32

> 9

 

Réponses : 1.A ; 2.B ; 3.C 

eau
ma_sacoche[mon-ideal] vous souhaite une belle journée !

 

E. Rodrigues